•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13 députés ne seront pas dans la course électorale en octobre

Assemblée législative Manitoba

L'Assemblée législative du Manitoba

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un nombre inhabituellement élevé de députés ne se représenteront pas aux prochaines élections provinciales du 4 octobre. Lors du dernier scrutin, seulement quatre députés avaient décidé de ne pas faire campagne.

En tout, cinq candidats conservateurs et huit candidats néo-démocrates ne seront pas dans la course, et le libéral Kevin Lamoureux, qui a fait le saut en politique fédérale, sera également absent.

Selon Kevin Chief, candidat du Nouveau Parti démocratique pour la circonscription de Point Douglas, qui s'était présenté face à Kevin Lamoureux dans Winnipeg-Nord aux fédérales, les élections seront d'autant plus intéressantes à cause de tous ces départs.

Les deux grands partis du Manitoba, le NPD et le Parti conservateur doivent donc assurer la succession des députés qui abandonnent la politique provinciale. Une transition qui sera plus difficile pour les néo-démocrates qui perdent des politiciens d'expérience.

La ministre actuelle des Finances, Rosann Wowchuck, ainsi que le ministre de la Conservation, Bill Blaikie, ont annoncé qu'ils tiraient leur révérence.

Selon Rosann Wowchuck, leur départ n'affaiblira pas le parti. Elle affirme que les électeurs jugeront le NPD pour sa performance. La ministre ajoute qu'elle compte accompagner le candidat qui se présentera dans sa circonscription de Swan River tout au cours de la campagne.

Pour Gord Steeves, qui souhaite devenir le candidat conservateur pour la circonscription de Rivière Seine, le départ de nombreux députés du NPD est plutôt un signe d'épuisement de ce parti. Il ajoute qu'il y a parfois des changements de gouvernement quand les partis se renouvellent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !