•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une guerre entre groupes criminels serait à l'origine de 2 incendies à Winnipeg

Incendie St Boniface gangs

Un incendie d’origine criminelle aurait été allumé dans cette entreprise de réparation de véhicules de St Boniface dimanche.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Selon la police, deux incendies qui ont eu lieu dimanche à Winnipeg sont liés à une guerre entre deux gangs de motards criminels; les Rock Machine et les Red Lined Support Crew, une bande de malfaiteurs affiliée aux Hell's Angels.

L'incendie d'une entreprise de réparation de voitures de Saint-Boniface et celui d'une résidence de l'avenue Royal sont le résultat d'un conflit entre ces deux groupes de motards criminels, a indiqué lundi un porte-parole de la police.

Le propriétaire du garage DC Automotive du chemin St-Mary's, Svenn Tergesen, explique que certains de ses clients sont membres des Rock Machines ou des Red Lined Support Crew.

Il nie être lui-même membre d'un groupe de motocyclistes et se dit une victime innocente dans cette affaire.

Quelqu'un aurait brisé des fenêtres de l'atelier de mécanique dimanche matin un peu avant 1 h pour ensuite y jeter un dispositif incendiaire.

Plus tard dimanche, une résidence de l'avenue Royal dans le quartier West Kildonan a aussi été ciblée.

Les voisins ont déclaré que des hommes habillés de noir et portant des cagoules ont jeté quelque chose à travers la fenêtre de la cuisine.

Les pompiers sont arrivés sur place peu après et ont éteint un petit incendie.

La semaine dernière, le chef de police de Winnipeg, Keith McCaskill, s'est inquiété du début d'une guerre de gangs qu'il blâmait pour des fusillades récentes au cours desquelles deux personnes avaient été blessées.

Une fusée éclairante a été jetée par la fenêtre d'une résidence d'Elmwood à la fin juin blessant une personne et des coups de feu ont été tirés sur une maison de Windsor Park.

Le 29 juin, un dispositif incendiaire a été jeté à l'intérieur d'une maison de Saint-Vital qui a aussi été frappé par balle.

Le 4 juillet, un garçon de 14 ans a été blessé par balle lorsque des coups de feu ont été tirés dans un édifice à logements de Taft Crescent.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !