•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre des congrès de Québec se convertit à l'apiculture

Le miel sera récolté à la fin du mois d'août
Le miel sera récolté à la fin du mois d'août

Deux ruches ont été installées lundi midi sur le toit du Centre des congrès de Québec. Le miel, qui sera récolté à la fin du mois d'août, sera ensuite vendu à Québec dans quelques épiceries fines et dans les restaurants.

Depuis le mois de mai, une dizaine de ruches ont été reparties sur des toits de la ville de Québec par le groupe des Urbainculteurs dans le cadre du projet « Miel urbain ».

Petit à petit, la ville de Québec emboîte le pas à des villes comme Paris et New York, qui disposent de plusieurs centaines de ruches urbaines.

« Le potentiel est certainement grand et puis c'est très bien pour tous les jardins urbains. Nous, on milite beaucoup pour que les gens se mettent à jardiner davantage, cultivent des légumes sur leur balcon. Alors, le fait qu'il y ait des ruches, ça pourra juste augmenter leur production », explique Marie Eisenmann, porte-parole des Urbainculteurs.

À l'heure actuelle, 75 % du miel consommé au Québec est importé. « Alors, on est loin d'avoir une production locale autosuffisante. Donc, il y a vraiment de la place pour davantage de producteurs de miel et puis celui-ci va être vendu notamment à l'épicerie Moisan et dans quelques épiceries fines vraiment identifié "Miel urbain" », ajoute-t-elle.

Québec

Justice et faits divers