•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kolobnev déclaré positif

Aleksandr_Kolobnev

Aleksandr Kolobnev

Photo : DAVID HECKER

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Premier cas de dopage au Tour de France 2011. Le Russe Alexandr Kolobnev a été déclaré positif à l'hydrochlorothiazide, un diurétique.

Son employeur, l'équipe Katusha, l'a suspendu provisoirement, lundi, « dans l'attente de la contre-analyse (échantillon B ».

Selon la formation, Kolobnev a décidé lui-même de quitter immédiatement le Tour.

« Les règles internes de l'équipe prévoient que, si l'échantillon B est également positif, le coureur sera licencié et payera une amende de cinq fois son salaire », a souligné Katusha.

Le président de l'équipe, Andrei Tchmil, a précisé être allé volontairement à la police pour confirmer que ni lui ni Katusha ne sont impliqués dans cette affaire.

L'hydrochlorothiazide est un produit considéré comme « spécifié » par le Code mondial antidopage.

Quand un sportif peut établir comment une substance spécifiée est entrée dans son corps et que cette substance spécifiée n'était pas destinée à améliorer la performance, la sanction peut être réduite au minimum à une simple réprimande et au maximum à une suspension de deux ans.

Les diurétiques, qui sont utilisés notamment dans le traitement de l'hypertension, figurent sur la liste des produits interdits par le Code mondial antidopage pour leurs effets masquants. Ils permettent de cacher la prise d'autres produits tels que des anabolisants.

Plus tôt dans la journée, l'Union cycliste internationale (UCI) avait annoncé que Kolobnev présentait un « résultat d'analyse anormal » de son échantillon d'urine prélevé mercredi dernier, jour de la cinquième étape qui menait le peloton de Carhaix au cap Fréhel.

Cette analyse a été réalisée par le laboratoire de Châtenay-Malabry accrédité par l'Agence mondiale antidopage (AMA).

Au moment de son exclusion, Kolobnev occupe le 69e rang au classement général du Tour, à 22 min 15 s du meneur, le Français Thomas Voeckler.

L'athlète de 30 ans a entre autres été médaillé de bronze de la course en ligne aux Jeux olympiques de Pékin en 2008. Il avait initialement terminé 4e, mais l'Italien Davide Rebellin a perdu sa médaille d'argent après avoir échoué à un test antidopage.

Kolobnev compte aussi à sa collection une médaille d'argent obtenue aux Championnnats du monde sur route de 2009.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !