•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers d'abeilles à Montréal

Abeilles
Radio-Canada

Des dizaines de milliers d'abeilles emménagent vendredi dans le centre-ville de Montréal. Un apiculteur installe les premières ruches en ville.

Deux ruches seront aménagées au coin des rues des Pins et du Parc. L'élevage représente 100 000 abeilles. D'autres demandes sont sur la table pour installer des ruches au centre-ville de Montréal. Des abeilles ont déjà élu domicile sur le toit du Château Frontenac, à Québec, et sur celui de l'hôtel Royal York, à Toronto.

Le nouveau projet montréalais est chapeauté par l'Union paysanne dont le président, Benoît Girouard, est lui-même apiculteur.

« Pour l'instant, on veut se concentrer sur ce projet-là, s'assurer qu'il se passe très bien, que tout soit bien encadré, aussi voir comment le milieu floral montréalais va réagir », a indiqué M. Girouard.

Les abeilles ont tendance à apprécier un milieu urbain bien fleuri et sans herbicides. Dans les campagnes, leur nombre est en diminution à cause des produits chimiques.

L'Union paysanne tient à rassurer la population. Les abeilles ne sautent pas sur tout ce qui goûte le sucre comme le font les guêpes.

La Ville de Montréal, qui interdit les poules, est favorable à l'arrivée des abeilles. Le conseiller d'arrondissement du Plateau Mont-Royal, Richard Ryan, hésite à réglementer.

« On ne sait pas, on se pose la question. Parce que c'est déjà réglementé au niveau provincial, est-ce qu'on doit rajouter une réglementation de plus? Tant et aussi longtemps qu'ils gèrent ça correctement et qu'ils respectent la réglementation provinciale... », a déclaré M. Ryan.

Pour le moment, il est interdit de placer une ruche à moins de 15 mètres de la voie publique et d'une habitation. Mais les abeilles, elles, ont l'habitude de se déplacer jusqu'à trois kilomètres de leur ruche.

D'après le reportage de Thomas Gerbet

Société