ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aide à la navigation
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

U2 comble les attentes

Le chanteur Bono de U2 à Montréal

Le chanteur Bono de U2 à Montréal

Radio-Canada

L'ambiance était survoltée à l'ancien hippodrome de Montréal pour le premier de deux concerts de la tournée U2 360° dans la métropole, vendredi.

Le groupe a débuté le tout avec un quatuor de chansons tirées de son album Achtung Baby : Even better than the real thing, The Fly, Mysterious Ways et Until the end of the world - trame sonore d'un film de Wim Wenders.

A suivi I will follow, grand succès pour lequel le chanteur Bono a eu l'aide d'un choeur formé d'une grande partie des 80 000 spectateurs.

C'était ensuite le temps pour Bono de s'adresser à ses fans, en français. D'abord pour présenter ses collègues de U2 - The Edge (guitare), Adam Clayton (basse) et Larry Mullen (batterie) - et pour faire un clin d'oeil à la visite du prince William et de Kate Middleton.

Ce soir, nous commençons notre tournée royale. Nous sommes les princes irlandais!

Bono, le chanteur de U2

C'était ensuite I still haven't found what I'm looking for, avec un autre de ces riffs de guitare caractéristiques de The Edge, maître ès textures. Encore une fois, les spectateurs ont été mis à contribution pour la portion vocale.

On passait d'une époque à l'autre, allant des chansons plus récentes (Beautiful Day, Elevation) aux succès passés (Pride [In the name of love], Miss Sarajevo).

L'incontournable Sunday Bloody Sunday, rappel d'une sanglante manifestation en Irlande du Nord durant laquelle des manifestants pour les droits de la personne avaient été abattus par l'armée britannique, a reçu l'accueil attendu de la foule.

De gros canons étaient réservés pour le premier rappel : One et Where the streets have no name.

U2 a conclu cette première soirée avec With or without you et Moment of surrender. Plus de 80 000 personnes les suivront de nouveau dans leur épopée rock de samedi soir.

Pour se mettre en appétit, les amateurs de musique avaient d'abord eu droit à la musique du groupe new-yorkais Interpol (Nouvelle fenêtre), chargé de la première partie du spectacle.

Les quelque milliers d'admirateurs qui faisaient la file pour obtenir les meilleures places sur le parterre ont finalement pu entrer sur le site à 17 h. Les plus fervents d'entre eux campaient depuis mercredi soir à proximité de l'amphithéâtre temporaire. À 19 h, les spectateurs ont finalement pu pénétrer dans l'enceinte.

U2... ça n'a pas de prix?

  • Billets : d'environ 50 $ à 300 $
  • Bière : 7 $
  • T-shirt : de 40 $ à 60 $
  • Revenus de la tournée U2 360° : 700 millions de dollars

Pour relire notre clavardage en direct avec notre journaliste Philippe Chevalier et notre chroniqueur musical Ronald Georges :

Dix-huit entreprises québécoises ont contribué à aménager l'amphithéâtre temporaire, qui sera démantelé à la mi-août et qui accueille quelque 160 000 personnes en tout lors des deux représentations. Chaque soir, plus de 2000 employés sont en poste.

Les organisateurs estiment les retombées de l'événement à 30 millions de dollars pour la région de Montréal. Il s'agit des plus importants spectacles payants de l'année dans la métropole.

Les autorités conseillent au public de se rendre sur le site avec le transport en commun en se procurant la carte spéciale de la Société de transport de Montréal (STM) pour l'événement U2.

À la fin de la soirée, les détenteurs de cette carte peuvnt emprunter des navettes de la STM qui font la liaison entre les stations de métro Namur et Jean-Talon, à la croisée des lignes orange et bleue.

Des travaux d'ampleur

Pour aménager le site temporaire, qui comprend 4355 tonnes d'acier, incluant un immense plancher modulaire pour le confort des spectateurs au parterre, plusieurs équipements ont été nécessaires :

  • 109 semi-remorques pour la scène et les équipements de production;
  • plus de 900 autres camions de divers fournisseurs locaux;
  • 4 grues de 90 tonnes;
  • 2 grues de 50 tonnes;
  • 16 chariots élévateurs;
  • 9 nacelles aériennes;
  • 6 génératrices;
  • 8 semi-remorques réfrigérées;
  • 18 autobus de tournée.

The Edge de U2 à MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

The Edge de U2 en concert à Montréal

Le chanteur Bono de U2 à MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chanteur Bono de U2 à Montréal

Des admirateurs de U2 qui attendent l'ouverture des portes de l'ancien hippodromeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des admirateurs de U2 qui attendent l'ouverture des portes de l'ancien hippodrome

Photo : Radio-Canada

Le niveau d'activité augmente aux abords de la station Namur, à quelques heures du spectacle de U2 à l'ancien hippodrome.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le niveau d'activité augmente aux abords de la station Namur, à quelques heures du spectacle de U2 à l'ancien hippodrome.

Photo : Pascal Robidas

Les admirateurs ont attendu des heures avant de rentrer sur le site du concert.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

LLes admirateurs ont attendu des heures avant de rentrer sur le site du concert.

Photo : Anne-Louise Despatie

Les admirateurs de U2 entrent sur le site du spectacle après des heures d'attente.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les admirateurs de U2 entrent sur le site du spectacle après des heures d'attente.

Photo : Anne-Louise Despatie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Musique