•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sevrage tabagique : des risques cardiaques pour le Champix

hampix, médicament pour sevrage tabagique

Photo : AFP / MYCHELE DANIAU

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le médicament Champix du laboratoire Pfizer, que l'on prend pour arrêter de fumer, présente d'importants risques cardiovasculaires, rapporte une méta-analyse publiée dans le Journal de l'Association médicale canadienne.

Pfizer a aussitôt démenti les informations et continue de défendre l'utilisation de la molécule varenicline à la base de son médicament.

Les travaux du Pr Curt Furberg et d'autres chercheurs américains ont été menés sur 8000 personnes qui ne présentaient généralement pas de problèmes cardiaques. Selon les auteurs, la prise du Champix est associée à un risque accru de 72 % d'hospitalisation pour accident cardiovasculaire grave comme une crise ou une arythmie cardiaque.

Cela fait des années que nous savons que le Champix est l'un des médicaments sur ordonnance les plus dangereux du marché américain, rien que si on se base sur les effets secondaires déclarés à la FDA.

Une citation de :Pr Curt Furberg

De plus, les chercheurs affirment que le médicament cause :

  • des pertes de connaissance
  • des troubles visuels
  • des suicides
  • des états de violence
  • la dépression

Le Pr Furberg affirme qu'il aggrave aussi certains cas de diabète.

La riposte Pfizer

La pharmaceutique Pfizer a aussitôt répliqué à ces accusations en critiquant la méthodologie de l'étude, et particulièrement « la façon dont les accidents cardiovasculaires ont été comptés et classés ».

Selon l'entreprise, le taux d'accidents cardiovasculaires décelé dans cette étude était de 1,06 % avec la varenicline, contre 0,82 % avec un placebo.

En juin, la FDA avait ordonné au laboratoire Pfizer de modifier la notice du Champix pour qu'il soit contre-indiqué aux patients souffrant de problèmes de coeur.

À ce jour, plus de 1200 plaintes ont été déposées devant la justice américaine depuis le début de l'année contre les effets secondaires du Champix. Des plaintes ont également été déposées au Canada.

Déjà, en 2008, le ministère fédéral de la Santé met en garde la population contre les effets neuropsychiatriques de ce traitement de désaccoutumance au tabac.

Le saviez-vous ?

Le médicament vendu dans près de 90 pays est utilisé par 7 millions d'Américains. Depuis la mise en marché de Champix au Canada en avril 2007, ce traitement a été prescrit à plus de 1,5 million de personnes au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !