•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Frédérick Back et son oeuvre à la rencontre des Japonais

Frédérick Back lors de l'inauguration de l'exposition à Tokyo
Frédérick Back lors de l'inauguration de l'exposition à Tokyo Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Une grande exposition de l'oeuvre de Frédéric Back s'ouvrait samedi au Musée d'art contemporain de Tokyo, et le cinéaste d'animation de 87 ans a surpris ses admirateurs en faisant le voyage jusqu'au Japon pour participer à l'inauguration.

Il s'agissait d'un grand jour pour le réalisateur de L'homme qui plantait des arbres, la prestigieuse institution tokyoïte n'ayant réservé de tels honneurs qu'à un seul autre cinéaste d'animation étranger et non le moindre : Walt Disney.

Je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi délirant, d'aussi immense.

Frédéric Back

Au-delà des films de Frédéric Back, l'exposition présente toute son oeuvre picturale. Plus de 1000 croquis, dessins et aquarelles occupent deux étages du musée et font de l'événement probablement la plus grande rétrospective jamais consacrée à un artiste canadien dans l'archipel nippon.

Les travaux retracent l'ensemble de son parcours en France et au Canada, où il a immigré en 1948, et son engagement pour la sauvegarde de l'environnement.

Dans le fond, il faut qu'il y ait un contenu pour que les gens, après, disent : "on a vu quelque chose qui nous a remués, on est motivé, on va changer ce monde, notre façon de faire, etc."

Frédéric Back

Pour le cinéaste quatre fois mis en nomination aux Oscars et deux fois gagnant de la précieuse statuette, l'événement arrive donc comme le couronnement d'une carrière qui s'étale sur plus de sept décennies.

L'exposition se tient jusqu'au 2 octobre et sera par la suite présentée dans d'autres villes japonaises au cours de la prochaine année, avant de se rendre en Chine.

D'après le reportage de Catherine Mercier

Divertissement