•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Innus du Labrador votent en faveur de la construction d'un barrage

Le fleuve Churchill

Le fleuve Churchill, au Labrador (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador a annoncé que la nation innue du Labrador avait accepté une entente cruciale dans le cadre du projet hydroélectrique prévu à Muskrat Falls, dans le bas Churchill.

Le ministre provincial des Ressources naturelles, Shawn Skinner, a indiqué que l'entente baptisée « Nouvelle aube » permettrait de garantir aux Innus la priorité sur les emplois et les opportunités d'affaires dérivant de la construction de ce barrage.

L'entente de principe, conclue il y a trois ans avec le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador, incluait des droits de chasse pour les Innus sur un territoire de 34 000 kilomètres carrés.

Elle comprend aussi une indemnité annuelle de 2 millions de dollars pour la perte des terres inondées depuis la construction des installations hydroélectriques du haut Churchill, il y a 40 ans.

Environ 2400 Innus vivent au Labrador dans les collectivités de Sheshatshiu et de Natuashish.

Le ministre fédéral Peter Penashue, un ancien chef innu, s'était dit convaincu, jeudi, que les gens voteraient pour l'entente de principe.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !