•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel de rédaction quitte RueFrontenac.com

Les anciens locaux du quotidien en ligne RueFrontenac.com

Les anciens locaux du quotidien en ligne RueFrontenac.com

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les journalistes, chefs de pupitre, photographes, infographistes, ainsi que tout le personnel de rédaction de RueFrontenac.com cessent leur collaboration au site Internet lancé en janvier 2009.

Les artisans ont récupéré leurs textes du site, qui est désormais vide.

Le site Internet demeure toutefois la propriété de l'acquéreur, dont l'identité est protégée par une entente de confidentialité. Il pourrait éventuellement être relancé sous une autre forme par ce nouveau propriétaire.

L'équipe composée d'une quarantaine de personnes ne percevait aucune rémunération depuis le 30 avril, le salaire des employés étant auparavant couvert par les prestations de grève.

Le rédacteur en chef de RueFrontenac.com, Jean-Philippe Décarie, a informé Radio-Canada.ca que l'équipe de rédaction n'arrivait pas à s'entendre sur les propositions de l'acquéreur. La dernière proposition, formulée jeudi après-midi, prévoyait la fermeture du site pour un mois, suivie d'une réembauche des journalistes à la fin de l'été.

Les deux parties avaient jusqu'au 1er août pour s'entendre sur le mode opérationnel du site, mais l'équipe de rédaction de RueFrontenac.com a préféré mettre fin aux négociations.

Il y a un mois et demi, le quotidien en ligne s'était placé sous la protection de la loi sur les faillites. Ses dettes s'élevaient à environ 100 000 $. Si les propositions de relance du site n'étaient pas acceptées par les créanciers, RueFrontenac.com aurait dû être fermé.

Le site RueFrontenac.com avait été créé par les journalistes en lock-out du Journal de Montréal, demeurés plus de deux ans dans l'attente d'un règlement du conflit - le plus long de l'histoire de la presse écrite au Canada, du 24 janvier 2009 au 26 février 2011.

Certains des journalistes étaient retournés au Journal de Montréal en avril dernier, alors que d'autres avaient choisi de demeurer à Rue Frontenac, dont une copie papier hebdomadaire avait été lancée en septembre 2010.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !