•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bas-Saint-Laurent : la météo fait mal à l'industrie touristique

Parapluie
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le temps pluvieux du printemps a causé une baisse de l'achalandage touristique de plus de 20 % dans la région bas-laurentienne. Les gens de l'industrie touristique demeurent toutefois optimistes.

Même si les statistiques du mois de mai sont nettement inférieures aux prévisions, Véronique Gosselin de Tourisme Rimouski estime que sa ville peut s'estimer chanceuse. « On a beaucoup d'activités de plein air et aussi des activités d'intérieur. C'est l'avantage de la destination de Rimouski. »

La directrice adjointe du Site historique maritime de Pointe-au-Père, Anne-Marie Bourassa peut se réjouir puisque la visite du sous-marin Onondaga demeure un incontournable. Mme Bourassa espère accueillir 70 000 visiteurs au cours de l'été, ce qui est loin des 92 000 personnes qui ont découvert l'Onondaga lors de l'ouverture au public en 2009.

L'Association Touristique du Bas-Saint-Laurent estime également que le printemps a été décevant. L'organisme soutient toutefois que la haute saison touristique s'amorce à la mi-juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec