•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cérémonie de bienvenue à Rideau Hall pour Kate et William

Le duc et la duchesse de Cambridge marchent aux côtés du premier ministre Stephen Harper et son épouse, Laureen (Ottawa, 30 juin 2011).

Le duc et la duchesse de Cambridge marchent aux côtés du premier ministre Stephen Harper et son épouse, Laureen (Ottawa, 30 juin 2011).

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le prince William a prononcé à Rideau Hall un discours dans lequel il s'est exprimé brièvement en français, jeudi après-midi. Usant d'humour, il a remarqué que son français s'améliorerait à mesure.

Le duc et son épouse, Kate Middleton, sont arrivés avec une quinzaine de minutes de retard à Rideau Hall, pour une cérémonie de bienvenue.

Le premier bain de foule canadien pour William et Kate a été plus long que prévu, le couple prenant le temps de discuter avec des citoyens présents et de serrer des mains.

Le couple princier a ainsi entamé un séjour de neuf jours au Canada. C'est la première visite officielle de William et Kate à l'étranger depuis leur mariage, le 29 avril dernier.

Ils ont été reçus par le premier ministre Stephen Harper et le gouverneur général David Johnston.

Après avoir été accueilli à l'aéroport par des dignitaires, dont le maire d'Ottawa, le couple princier a été conduit au monument commémoratif de la guerre qu'avait inauguré George VI, l'arrière-grand-père de William. Le couple y a déposé une couronne.

Les badauds ont commencé à affluer tôt jeudi matin près du monument, dans la capitale nationale, munis de chaises pliantes.

« Je suis arrivée à 8 h et je suis tellement contente qu'ils soient venus au Canada pour leur première visite. [...] Notre pays est montré à la grandeur du monde, aujourd'hui. Pour le Canada, c'est merveilleux. »

— Une citation de  Flore Thériault, 83 ans

La journée se termine par une réception en plein air en présence de 120 jeunes Canadiens. Des plats typiquement canadiens préparés par les chefs de Rideau Hall, aidés de jeunes étudiants en art culinaire, composent le menu.

On doit notamment servir aux jeunes mariés du poisson du Nord canadien, des fraises du Québec, du boeuf de l'Alberta, du cheddar de l'Île-du-Prince-Édouard et du sirop d'érable ontarien.

Un horaire chargé

Vendredi, le couple participera à la fête du Canada sur la colline du Parlement.

William et Kate sont attendus samedi à Montréal, où ils visiteront le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine et l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec.

Dimanche, ils seront à Québec, « là où le Canada est né », a déclaré Stephen Harper dans son discours de bienvenue. Ils assisteront notamment à une cérémonie du droit de cité à l'hôtel de ville.

Des manifestants opposés à la visite du duc et de la duchesse de Cambridge les attendront à Québec.

Ils séjourneront aussi dans les Territoires du Nord-Ouest et en Alberta, avant de quitter le Canada pour la Californie, le 8 juillet.

À Calgary, où le couple princier doit assister au Stampede, un groupe de défense des animaux leur demande d'annuler cette visite. L'organisme PETA dénonce les rodéos tenus au Stampede, soutenant que des animaux sont blessés et tués pour divertir les spectateurs. Six chevaux sont morts l'an dernier pendant les rodéos au Stampede.

Dans une lettre ouverte adressée à William et Kate, la présidente de PETA, Ingrid E. Newkirk, les a prévenus qu'ils contribueraient à la controverse s'ils prenaient part à l'événement.

RDI couvrira la visite du couple princier au pays jusqu'au 8 juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !