•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accommodement raisonnable: des sikhs contre le casque à moto

sikh

Les sikhs pratiquants doivent couvrir leurs cheveux d'un turban, lorsqu'ils sont en public (archives).

Photo : La Presse canadienne / AP Photo/Altaf Qadri

Radio-Canada

La ministre ontarienne des Transports, Kathleen Wynne, accepte de rencontrer des représentants sikhs, qui refusent de porter un casque en motocyclette.

Ces sikhs expliquent qu'ils doivent porter un turban en tout temps en public, en vertu de leurs pratiques religieuses.

Ils font valoir que le turban les empêche de porter un casque protecteur.

Rencontre avec la ministre

La ministre Wynne accepte de les rencontrer, mais elle les prévient qu'elle n'a pas l'intention de modifier la loi, avant d'entreprendre de sérieuses consultations sur le sujet.

Les libéraux feront face à l'électorat en octobre et le vote des communautés culturelles pourrait être un facteur clé.

Le Manitoba et la Colombie-Britannique ont accordé aux sikhs une exemption au Code de la route, quant au port du casque.

Une nouvelle tentative

Toutefois, l'Ontarien Baljinder Badesha a évoqué les mêmes arguments devant un tribunal de Brampton en 2008.

Il a été débouté. Le juge a statué que la sécurité publique prévalait sur son droit à la liberté religieuse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario

Droits et libertés