•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 200 personnes participent à un débat sur Bipole 3

Le tracé de la future ligne de transmission d'électricité Bipole 3 au Manitoba.

Le tracé de la future ligne de transmission d'électricité Bipole 3 au Manitoba.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Quatre partis politiques ont pris part à la discussion organisée lundi soir par la Fédération canadienne des contribuables sur la future ligne de transmission électrique Bipole 3.

Ce projet a déjà fait couler beaucoup d'encre et sera plus que probablement au coeur de la campagne électorale de cet automne.

En juillet 2010, Hydro-Manitoba avait tranché en faveur d'un trajet à l'ouest du lac Manitoba. La province avait appuyé le choix de ce tracé en affirmant que c'était l'option qui aurait le moins d'impact sur les communautés habitées et sur l'environnement.

Toutefois, les opposants à ce tracé n'ont pas renoncé à faire renverser la vapeur.

Les quatre politiciens présents ont tous proposé une solution différente. Le passage dans l'ouest de la province s'avère celui que privilégient les acheteurs d'électricité américains, a expliqué le ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Initiatives rurales, le néo-démocrate Stan Struthers.

Le chef du parti conservateur, Hugh McFadyen, est persuadé que la seule solution viable réside dans le fait que la ligne de transmission passe plutôt à l'est du lac Winnipeg, puisque son tracé serait plus court et moins coûteux.

Du côté du Parti libéral, on croit que la ligne de transmission électrique devrait prendre la forme d'un câble sous-marin dans le lac Winnipeg, a avancé le chef du parti, Jon Gerrard, qui estime que la technologie est prête.

Enfin, James Beddome, le chef du Parti vert du Manitoba, souhaite qu'il n'y ait pas de ligne du tout et que l'argent prévu pour la construction reste dans les poches des contribuables.

La construction de Bipole 3 doit débuter en 2012 et commencer à alimenter le sud de la province en 2017. Elle devrait coûter 3,28 milliards de dollars, soit 1 milliard de plus que prévu initialement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !