•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un feu de forêt menace un complexe nucléaire américain

Un immense nuage de fumée au dessus d'Alamos

Un immense nuage de fumée au dessus d'Alamos

Photo : Adolphe Pierre Louis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un important feu de forêt au Nouveau-Mexique garde les autorités en alerte, alors que les flammes s'approchent d'un centre de recherche de Los Alamos, qui abrite du matériel nucléaire.

Les activités du complexe, situé à une quarantaine de kilomètres de la capitale, Santa Fe, ont été suspendues lundi par mesure de précaution. Une brume épaisse enveloppe la région montagnarde.

Les autorités affirment cependant qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. « L'installation est très bien protégée contre tout type de menace relative aux feux de forêt », a soutenu Kevin Roark, un porte-parole du laboratoire. Les matériaux explosifs sont stockés dans des entrepôts souterrains dont les parois sont faites de béton et d'acier.

En 2000, les flammes avaient détruit des centaines de maisons dans la région, entraînant des pertes de 1 milliard de dollars. Bien qu'une centaine de bâtiments sur le site nucléaire aient été rasés par les flammes, les dépôts nucléaires n'avaient pas été touchés.

Des pompiers sont sur place pour protéger le site d'une superficie de 110 km2 encore épargné par les flammes. Un changement de direction des vents pourrait modifier la situation.

L'incendie, qui s'est déclaré dimanche, a forcé l'évacuation des 12 000 résidents de Los Alamos. Selon le chef des pompiers du comté, Doug Tucker, le feu, nourri par des vents de plus de 100 km/h, pourrait doubler, voire tripler d'ampleur.

Saviez-vous que...

C'est au laboratoire de Los Alamos que la première bombe atomique a été conçue et testée lors de la Deuxième Guerre mondiale.

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters, et Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !