•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de diabétiques a doublé en trente ans

Diabète

Photo : iStockphoto

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le nombre de diabétiques dans le monde aurait doublé depuis trente ans, rapporte une étude publiée dans la revue médicale britannique The Lancet.

Les chercheurs de l'Imperial College de Londres et de l'Université américaine de Harvard évaluent à 347 millions le nombre de personnes touchées par le diabète, contre 153 millions en 1980.

Ils estiment que cette hausse est due notamment au vieillissement de la population mondiale, à la croissance démographique, mais aussi à une augmentation du taux d'obésité.

Surtout, le diabète, jusqu'ici considéré comme une maladie propre aux pays riches, « se généralise partout dans le monde », souligne un des auteurs de l'étude, Majid Ezzati, chercheur à l'Imperial College.

Il estime en outre que le phénomène n'a pas encore atteint sa pleine ampleur puisque les jeunes générations, chez qui l'obésité est plus répandue que chez leurs aînés, n'ont pas encore atteint l'âge à laquelle le diabète généralement se manifeste.

Un impact important sur les systèmes de santé est à craindre, estime Majid Ezzati.

Le diabète, caractérisé par un taux anormal de sucre dans le sang, peut provoquer des maladies cardiaques, des infarctus ainsi qu'affecter notamment les reins, les nerfs et les yeux.

Il est responsable, chaque, année, de la mort de trois millions de personnes.

Les chercheurs ont notamment compilé les données de quelque 150 études et enquêtes pour arriver au nombre de 347 millions. La marge d'erreur est cependant importante, le nombre de diabétiques oscillant dans les faits entre 314 et 382 millions.

Les dernières projections disponibles avant cette enquête faisaient état, en 2010, de 285 millions de diabétiques dans le monde.

Avec les informations de Associated Press, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !