•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc Little Limestone voit le jour

Après plusieurs années de négociations, le lac Little Limestone deviendra un parc provincial.

Après plusieurs années de négociations, le lac Little Limestone deviendra un parc provincial.

Photo : Province du Manitoba

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après plusieurs années de négociations, le lac Little Limestone deviendra un parc provincial.

C'est ce qu'a annoncé vendredi le ministre de la Conservation, Bill Blaikie, sur place pour la signature du protocole d'entente avec la Nation des Cris de Mosakahiken et quelques organismes locaux.

Le parc Little Limestone, qui comprend le plus grand lac de marne au monde, compte 4800 hectares qui seront ainsi protégés. L'eau d'un lac de marne, une roche sédimentaire contenant de l'argile et du calcaire, devient d'une couleur bleu-turquoise opaque ou bleue et blanche pendant les périodes de chaleur.

« « Ce lac est une beauté de mère Nature et les experts le considèrent comme étant le plus grand et le plus remarquable des lacs de marne du monde. En le désignant parc provincial, nous prenons les mesures pour le protéger pour les prochaines générations. » »

— Une citation de  Bill Blaikie
Après plusieurs années de négociations, le lac Little Limestone deviendra un parc provincial.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Après plusieurs années de négociations, le lac Little Limestone deviendra un parc provincial.

Photo : Province du Manitoba

Le ministre Blaikie a ajouté qu'il s'agissait du quatrième parc provincial à être désigné comme tel au Manitoba cette année, pour un total de 6,5 millions d'hectares protégés.

L'annonce de vendredi est l'aboutissement de 19 ans de travail des organismes Nature Manitoba et Manitoba Chapter of the Canadian Parks and Wilderness Society (CPAWS) qui militent pour faire reconnaître le caractère particulier du lac.

Toutefois, le potentiel minéral de la région a pendant longtemps ralenti les plans destinés à protéger le parc. « Nous sommes heureux que les obstacles aient été surmontés et nous applaudissons l'engagement du ministère de la Conservation de respecter l'intégrité écologique du lac Little Limestone », a souligné le directeur de Nature Manitoba, Roger Turenne.

Nature Manitoba et CPAWS ont travaillé en étroite collaboration, non seulement avec le gouvernement manitobain, mais aussi avec la Nation des Cris de Mosakahiken, établie sur la rive Est du lac.

Ces derniers s'engagent, avec le gouvernement, à définir un plan de gestion du parc dans les 60 prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !