•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle halte d'information à la Véloroute des Bleuets

La halte d'information de Rio Tinto Alcan
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Rio Tinto Alcan a voulu offrir un cadeau à la communauté almatoise pour souligner le dixième anniversaire de son aluminerie d'Alma en faisant construire une nouvelle halte d'information près de la Véloroute des Bleuets.

La structure faite presque entièrement en aluminium est installée devant le Complexe touristique Dam-en-Terre.

Le président de la Véloroute des Bleuets, Jean-Claude Lindsay, souligne que la halte est agrémentée de panneaux informatifs sur les activités de l'usine. « Ils se sont rapprochés des cyclistes, dit-il. Il y a une quantité d'informations qui vont plaire aux cyclistes sur ce qu'est l'usine d'Alma en particulier. »

Relations tendues

Les dix années d'existence de l'usine d'Alma de Rio Tinto Alcan ont toutefois été marquées par des relations parfois difficiles entre la direction et les employés.

Le vice-président de Rio Tinto Alcan Métal primaire pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, Étienne Jacques, admet que le climat de travail serait une des raisons qui retarde l'annonce d'un important projet d'agrandissement. « Pour présenter un projet, ça prend différentes cartes, souligne-t-il. Ça prend du soutien de la communauté, des ministères, du gouvernement. Notre entente énergétique et les relations de travail sont une de ces cartes-là. »

Pour sa part, le directeur de l'usine d'Alma, Carol Nepton, ne s'inquiète pas du fait que les négociations pour le renouvellement du contrat de travail ne démarreront probablement pas avant octobre. « On a une année de négos, mentionne-t-il. C'est sûr qu'il y a des choses un peu plus tendues, mais il y a beaucoup de problèmes qui ont été réglés à cette usine-là et qui vont continuer de se régler. »

Mais malgré le climat de travail, le président du Syndicat des travailleurs de l'aluminerie d'Alma (STAA), Marc Maltais, se dit fier de travailler pour Rio Tinto Alcan. « L'apport économique de Rio Tinto dans la ville d'Alma est très important, il est indéniable et c'est justement pour ça qu'on travaille à la maximisation des retombées », affirme-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !