•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Litige au sujet d'un site archéologique à Saint-Anicet

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'un des plus importants sites archéologiques du Québec, à Saint-Anicet en Montérégie, est devenu une source de conflit entre la propriétaire du terrain, une agricultrice, et la MRC du Haut-Richelieu, qui veut en faire l'acquisition.

Le site archéologique Droulers-Tsiionhiadwatha est le plus important site villageois iroquois en Amérique du Nord. Le village, datant du 15e siècle selon les archéologues, comptait 600 habitants à une certaine époque.

En 1997, la MRC du Haut-Richelieu a signé un bail de 20 ans avec le propriétaire de la ferme pour pouvoir exploiter le site, sans nuire à la production agricole. Mais la nouvelle propriétaire estime que plusieurs clauses du bail n'ont pas été respectées.

La propriétaire refuse de vendre et parle d'entrave à la propriété. Le préfet de la MRC du Haut-Richelieu affirme qu'il y a des recours légaux et un droit d'expropriation, mais ajoute qu'il préfère une entente de gré à gré. Il estime que le site pourrait attirer 10 000 visiteurs par année.

D'après un reportage de Catherine Kovacs

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !