•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Découverte des vestiges d'une maison ancienne à Grand-Pré

Grand-Pré

Les vestiges se trouvent à deux pas de l'église commémorative.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les archéologues ont trouvé les fondations en pierre tout près de l'église commémorative du Lieu historique de Grand-Pré, en Nouvelle-Écosse.

L'archéologue Jonathan Fowler explique que tous les artefacts datent d'après la Déportation. Tout, sauf du torchis, un mélange isolant fait d'argile et de paille utilisé par les Acadiens, ce qui laisse planer le doute pour Victor Tétreault, le directeur de la Société Promotion Grand-Pré.

Il y a des maisons acadiennes qui ont été brûlées, il y en a d'autres qu'on sait avoir été conservées pour les Planters qui arrivaient cinq ans plus tard.

Une citation de :Victor Tétreault est directeur de la Société Promotion Grand-Pré
La fondation découverte lors de fouilles archéologiques à Grand-Pré.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La fondation découverte lors de fouilles archéologiques à Grand-Pré.

Photo : Fernande Devost/journaliste Radio-Canada

Les archéologues espèrent trouver cet été des vestiges à la base des fondations qui permettront de déterminer s'il s'agit d'une maison acadienne d'avant la Déportation ou d'une maison des Planters.

L'an dernier, un long mur de pierre déterré sur le site laissait croire à la découverte des fondations de l'église où les Acadiens ont appris en 1755 qu'ils allaient être déportés. Mais il s'agissait plutôt d'un drain, qui a tout de même mené les archéologues aux fondations de la maison.

Mille artefacts ont été trouvés dans ces fondations.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie