•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Exclusif

Au tour du député de Deux-Montagnes de quitter le PQ

Pauline Marois et Benoît Charette lors de la

Pauline Marois et Benoît Charette lors de la prestation de serment

Photo : Assemblée nationale

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député péquiste de la circonscription de Deux-Montagnes, Benoit Charette, va annoncer mardi qu'il démissionne du Parti québécois, selon ce que Radio-Canada a appris.

M. Charette devrait annoncer officiellement sa décision à 11 h à l'Assemblée nationale.

Il deviendra le 5e député péquiste à quitter le parti en un peu plus de deux semaines.

Le 6 juin, Pierre Curzi, Louise Beaudoin et Lisette Lapointe, ont démissionné en bloc du PQ. Le lendemain, Jean-Martin Aussant claquait lui aussi la porte de la formation. Lundi, M. Aussant a par ailleurs annoncé qu'il songeait à créer un nouveau parti souverainiste.

Benoit Charette, 34 ans, est porte-parole de l'opposition officielle en matière d'immigration.

Selon les informations de Radio-Canada, son départ ne serait pas lié au leadership de Pauline Marois. Il s'agirait plutôt d'une rupture avec le Parti québécois comme tel.

M. Charette a aussi été proche de François Legault, qui dirige la Coalition pour l'avenir du Québec.

D'après des informations de Pierre Duchesne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !