•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Surplus de poids : les provinces atlantiques sont bien au-delà de la moyenne nationale

Chargement de l’image

Photo : archives

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un rapport sur l'obésité, préparé par l'Agence de santé publique du Canada et l'Institut canadien d'information, a été rendu public lundi.

Il dévoile que l'obésité est un problème de plus en plus lourd de conséquences sur la santé des Canadiens. Les chiffres des provinces atlantiques retiennent l'attention.

Prévalence de l'obésité autodéclarée en 2007-2008

Canada - 17,1 %
Terre-Neuve-et-Labrador - 25,4 %
Île-du-Prince-Édouard - 23,7 %
Nouvelle-Écosse - 23,2 %
Nouveau-Brunswick - 22,2 %

Obésité au Canada, Agence de santé publique du Canada et l'Institut canadien d'information sur la santé

Les enfants et les jeunes ne sont pas épargnés par le phénomène. Des données citées par les auteurs du rapport montrent que 8,6 % des jeunes de 6 à 17 ans sont obèses. C'est encore pire chez les autochtones où plus du tiers de la population est obèse.

Les causes sont multiples et découlent du mode de vie, de facteurs génétiques, sociaux, culturels et environnementaux.

Selon le rapport, l'exercice et l'alimentation pourraient considérablement réduire le taux d'obésité au pays. Encore faut-il trouver les moyens pour faire passer le message à la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie