•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La SPCA de Vancouver demande au couple princier de ne pas assister au rodéo à Calgary

Course de chariots au Stampede de Calgary
Les chevaux seront examinés par un vétérinaires avant de prendre le départ Photo: La Presse canadienne / THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh
Radio-Canada

La Société pour la prévention de la cruauté envers les animaux (SPCA) de Vancouver affirme que la présence du prince William et à la duchesse de Cambridge, Kate Middleton, au Stampede de Calgary serait interprétée comme un soutien au rodéo, une activité qu'elle juge cruelle.

L'organisme demande donc au couple princier de ne pas assister à l'événement lorsqu'il sera dans la ville albertaine en juillet.

La société a uni sa voix à celle de la League Against Cruel Sports de Grande-Bretagne qui a récemment fait cette demande au couple princier.

Le porte-parole de la SPCA de Vancouver, Peter Fricket rappelle que le rodéo est interdit en Grande-Bretagne depuis 1934. Le Parlement britannique avait alors adopté la Loi sur la protection des animaux, laquelle a été signée par George V, l'arrière-arrière-grand-père du prince William.

Les sociétés pour la prévention de la cruauté animale des États-Unis, du Canada, de l'Australie et de la Nouvelle-Zélande s'opposent également aux rodéos.

L'an dernier, plus de 90 députés britanniques ont appuyé une motion condamnant la cruauté animale au Stampede de Calgary.

Les dirigeants de la société de Vancouver proposent plutôt au couple princier de visiter un refuge de chevaux de l'Alberta.

Alberta

Société