•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les ainés francophones du Canada veulent mettre fin à la maltraitance

Aînées

Aînées

Radio-Canada

La Fédération des aînées et aînés francophones du Canada (FAAFC) et l'Association des juristes d'expression française de l'Alberta (AJEFA) ont lancé mercredi des capsules vidéo pour contrer la maltraitance envers les personnes âgées.

Une trousse multimédia qui comprend un DVD avec des entrevues et des mises en scène de maltraitances et vise à sensibiliser la population afin de protéger les aînés de la fraude, des agressions sexuelles ou mentales et des mauvais traitements.

Selon la Fédération des aînés franco-albertains, 10 % des personnes âgées de la province subissent de la maltraitance. La majorité de ces personnes vont présenter des symptômes de dépression, deviendront plus facilement malades ou mourront prématurément.

Au Canada, il y aurait entre 168 000 et 421 000 personnes âgées victimes de maltraitance. 80 % d'entre elles ne dénonceront jamais leur agresseur, qui dans la majorité des cas est un proche de la victime.

Le vol ou la fraude d'argent sont les cas de maltraitance les plus fréquents, suivis de la violence physique, psychologique et sexuelle, ainsi que la négligence.

Pour enrayer la maltraitance envers les aînés, les organismes estiment qu'il est important d'en dénoncer toutes les situations.

« Il faut en parler. Il faut aussi aller voir les personnes ressources, comme un avocat, la police, un travailleur social, une thérapeute », explique la thérapeute en relations d'aide, Edwina Ward.

Les capsules et la trousse d'information seront disponibles d'abord sur le site internet de la FAAFC et sur Youtube. D'autres documents seront publiés en novembre.

Alberta

Société