•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laval troque son projet de trolleybus pour une flotte de bus électriques

Un bus de la Société de transport de Laval

Un bus de la Société de transport de Laval

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La ville de Laval abandonne jusqu'à nouvel ordre son projet de trolleybus au profit d'une flotte d'autobus électriques.

Le maire Gilles Vaillancourt en a fait l'annonce mardi matin en annonçant que la Ville prévoyait remplacer graduellement sa flotte d'autobus au diesel par des véhicules électriques à partir de 2015.

La Ville de Laval a lancé un appel d'offres pour mettre ce nouveau type d'autobus à l'essai dès l'an prochain.

Le maire Vaillancourt a justifié sa décision en expliquant que des études ont démontré qu'un trolleybus ne pourrait circuler que sur deux axes routiers à Laval, contrairement aux autobus qui eux, peuvent aller partout.

La Ville de Laval prévoit réduire de moitié, d'ici 20 ans, les émissions de gaz à effet de serre produites par le secteur des transports.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !