•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aviation Mauricie n'est pas la bienvenue à Shawinigan

Aviation Mauricie
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une quarantaine de résidents en colère contre Aviation Mauricie ont manifesté cette fin de semaine sur le chemin de la Rivière à Shawinigan dans le secteur Grand-mère.

Rappelons qu'Aviation Mauricie s'est installée près de leur résidence pour continuer d'effectuer des vols touristiques pendant les heures de restrictions à Lac-à-la-Tortue.

Le chemin de la Rivière, situé en bordure de la rivière Saint-Maurice, était un havre de paix pour ses résidents jusqu'à ce qu'Éric Groleau, un pilote d'Aviation Mauricie, accepte qu'une base occasionnelle soit installée chez lui.

« Ça fait une semaine que des hydravions décollent et amerrissent dans la baie et les résidents en ont ras le bol. Ils ne veulent plus voir d'autobus de touristes débarquer chez eux », s'exclame une résidente du coin, Hélène Dontigny.

Jean-Pierre Dunom, un touriste français, avait prévu faire un tour d'hydravion avec sa famille dimanche, mais après lui avoir bloqué l'accès au chemin, les résidents lui ont proposé une ballade en bateau à la place.

« On se dit que si nous avions notre maison ici, on aurait peut-être la même réaction », soutient-il.

Le propriétaire du terrain où se trouve la base d'aviation a refusé d'accorder une entrevue à Radio-Canada ainsi que la direction d'Aviation Mauricie. On a, toutefois, précisé que les installations sont conformes à la loi et que ce sont les résidents qui sont malhonnêtes et qui inventent des histoires.

D'ailleurs, l'entreprise compte s'adresser à la Cour supérieure dès lundi pour obtenir une injonction interdisant aux résidents de bloquer l'accès aux autobus de touristes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !