•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 3 M$ pour lutter contre la pauvreté

pauvreté
Photo: archives

L'Abitibi-Témiscamingue reçoit une aide financière de plus de 3 millions de dollars sur cinq ans pour la mise en place d'actions de lutte contre la pauvreté dans la région.

Le gouvernement du Québec a pu allouer cette somme en régionalisant le Fonds québécois d'initiatives sociales. L'argent permettra de réaliser certains des projets identifiés par les plans d'action régionaux des Conférences régionales des élus (CRE).


Le ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec, Pierre Corbeil, rappelle qu'il s'agissait d'une demande soumise lors des consultations publiques sur le deuxième plan d'action gouvernemental en 2009.

« Les régions, lors de ces consultations, ont demandé que l'enveloppe soit décentralisée et qu'on fasse confiance aux régions, ce pour quoi je peux me réjouir parce que l'appel a été entendu », souligne M. Corbeil.

Les organismes sociaux de la région pourront bénéficier annuellement de 750 000 $ jusqu'en 2015 pour la réalisation de projets contre la pauvreté.

Le fonds vise à réduire la pauvreté et l'exclusion sociale selon le président de la CRE de l'Abitibi-Témiscamingue, Ulrick Chérubin, qui espère que les projets réalisés grâce à l'enveloppe pourront améliorer la solidarité régionale.

De son côté, l'agent socio-économique du Regroupement régional d'éducation populaire, Phillip Marquis, croit que des montants plus importants seraient nécessaires. « C'est certain que ça peut servir à quelques projets, commente-t-il, mais cela n'agira pas sur les causes structurelles de la pauvreté. »

Abitibi–Témiscamingue

Pauvreté