•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Médecins résidents : un tribunal ordonne la réduction des heures de travail

Un médecin prenant la pression d'une patiente

Photo : iStock

Vincent Maisonneuve

Un arbitre ordonne au Centre universitaire de santé McGill de limiter à 16 heures les journées de travail des médecins résidents. L'établissement a six mois pour réaménager les horaires de travail.

À l'heure actuelle, un résident peut être contraint à effectuer des gardes de 24 heures d'affilée. Dans son jugement, l'arbitre souligne que l'obligation de faire des gardes de 24 heures va à l'encontre de la Charte canadienne des droits et libertés.

L'arbitre Jean-Pierre Lussier souligne que de récentes études démontrent que les gardes de cette durée mettent en péril la santé des médecins et des malades qui peuvent devenir victimes d'erreurs médicales. Selon une étude américaine présentée en preuve, les résidents travaillant 24 heures consécutives font 36 % plus d'erreurs que ceux qui effectuent des quarts de 16 heures.

Le président de la Fédération des médecins résidents du Québec, Charles Dussault, estime que le jugement va forcer tous les hôpitaux du Québec à réduire à 16 heures la journée de travail des résidents. « L'arbitre a reconnu le gros bon sens », dit le Dr Dussault. Il qualifie le jugement de victoire pour les patients, qui n'auront plus à se faire soigner par un médecin qui en est à sa 23e heure de travail.

Au bureau du ministre de la Santé et des Services sociaux, on dit accueillir le jugement de manière favorable.

Le président de la Fédération des médecins résidents se demande pourquoi le ministère n'a pas agi plus tôt. Cela fait au moins trois ans que les résidents dénoncent cette situation.

Le jugement touche uniquement les gardes qui sont effectuées dans les établissements de santé. Les médecins résidents qui sont de garde à la maison pourront toujours travailler sur un horaire de 24 heures.

Grand Montréal

Médecine