•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rougeole : la Santé publique rappelle l'importance de la vaccination

Clinique de vaccination de la rougeole à Drummondville
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Au coeur d'une recrudescence des cas de rougeole dans plusieurs régions du Québec depuis un peu plus d'un mois, les responsables de la direction de la Santé publique du Québec ont rappelé, lundi, l'importance de la vaccination.

Lors d'un point de presse, le directeur national de la santé publique, Alain Poirier, a indiqué que les cas actuels se faisaient dorénavant sur une base locale, contrairement à ceux répertoriés en avril, qui avaient surtout touché des personnes de retour de voyage en Europe, notamment de France.

Selon M. Poirier, on a observé 254 cas de rougeole depuis le début de 2011 au Québec, mais 208 depuis le 1er mai dans les régions de la Mauricie, du Centre-du-Québec, de la Capitale-Nationale, de l'Estrie, de Chaudière-Appalaches, de Montréal et de la Montérégie.

Dans ce contexte, souligne M. Poirier, la vaccination demeure le moyen le plus efficace pour se protéger de la rougeole et prévenir d'éventuelles complications médicales. Il est donc nécessaire, précise-t-il, de vérifier si on a reçu les doses nécessaires du vaccin contre la rougeole selon le calendrier vaccinal.

La rougeole est une maladie à prendre au sérieux. D'une durée allant d'une à deux semaines, elle se manifeste par un ensemble de symptômes dont la fièvre, la toux, l'écoulement nasal, la conjonctivite et des rougeurs cutanées.

Les complications les plus fréquentes de l'infection au virus de la rougeole sont les otites et les infections pulmonaires. Plus rarement, la rougeole peut entraîner une complication cérébrale (1 cas sur 1000) pouvant causer des dommages permanents ou même le décès (1 cas sur 3000). Environ 10 % des cas peuvent nécessiter une hospitalisation.

La rougeole se transmet facilement par voie aérienne et des contacts directs ne sont pas essentiels à la transmission de cette maladie, le virus ayant la capacité de survivre dans l'air pendant quelques heures après le passage d'une personne malade.

Le calendrier régulier de vaccination au Québec comprend une série de vaccins offerts gratuitement dans le cadre du Programme d'immunisation, de la petite enfance jusqu'à la soixantaine et au-delà.

La Presse Canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !