•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Côte-Nord : de jeunes Innus disent non au Plan Nord

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de jeunes Innus de Pessamit proteste contre le Plan Nord du gouvernement Charest.

Un campement traditionnel a été aménagé le long de la route 138, sur le territoire de la réserve. Les Innus y invitent les Nord-Côtiers à signer une pétition pour s'opposer au développement hydroélectrique et minier du Nord.

Plan-nord-contestationAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Opposition de jeunes innus au Plan Nord

Ces jeunes Innus estiment que leur territoire ancestral a été suffisamment ravagé dans le passé par les grands aménagements hydroélectriques.

Résident de Pessamit, Arthur Picard explique que le mouvement d'opposition au Plan Nord fait des petits, et pas seulement dans la communauté autochtone. « Un regroupement de jeunes qui a commencé au début. On parlé de lutter contre le Plan Nord. Après, l'idée a grandi. [...] Aujourd'hui, on commence à sentir de l'appui, même de la communauté québécoise », fait valoir M. Picard.

Les jeunes Innus espèrent étendre le mouvement de protestation à l'ensemble des communautés innues de la Côte-Nord dont les territoires ancestraux seront touchés par le Plan Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec