•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aide spécialisée sous-financée dans les écoles de l'Ontario

Une professeure et ses élèves
Radio-Canada

Des experts en éducation réclament plus d'argent pour l'aide spécialisée dans les écoles.

Selon un rapport du groupe People for Education, les besoins dans ce domaine sont plus grands importants que le financement reçu par les conseils scolaires. Ainsi, les conseils scolaires de l'Ontario dépensent 174 millions de plus en éducation spécialisée que ce que leur accorde la province.

Au conseil Viamonde, par exemple, le manque à gagner dépasse un million de dollars par année.

Nous dépensons plus que ce que nous recevons, mais nous le faisons parce c'est important d'aider ces élèves-là.

Gyslaine Hunter-Perreault, directrice de l'éducation au conseil Viamonde

Malgré les efforts budgétaires des conseils scolaires, People for Education estime que plus de 30 000 élèves n'ont toujours pas accès à des services d'éducation spécialisée. La porte-parole du groupe, Annie Kidder indique que dans les écoles élémentaires, le ratio entre les éducateurs spécialisés et les élèves en difficulté est passé d'un pour 30 à un pour 35 en deux ans.

La présidente de l'Association ontarienne des conseils scolaires, Catherine Fife, déplore que le nombre de diagnostics d'enfants autistes augmente dans les écoles, mais pas les fonds pour favoriser leur apprentissage.

Les experts recommandent notamment de modifier la formule de financement pour octroyer les fonds selon les besoins en éducation spécialisée plutôt que selon le nombre d'élèves dans une école.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Éducation

Société