•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Armstrong exige des excuses

Lance Armstrong

Lance Armstrong

Photo : La Presse canadienne / Peter Dejong

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les avocats de Lance Armstrong ont exigé des excuses publiques, et sur les ondes, de la part des responsables de l'émission 60 minutes du réseau CBS.

Cette demande arrive dans la foulée du démenti du laboratoire suisse que le cycliste américain avait échoué à un test antidopage durant le Tour de Suisse 2001.

Dans une lettre adressée à Jeff Fager, président de CBS et producteur exécutif de 60 minutes, l'avocat Elliot Peters dit que le segment de l'émission du 22 mai dernier consacré à Armstrong a été construit sur une série de mensonges. Peters parle de journalisme négligent.

« Avec le recul, votre histoire était ou bien extraordinairement boiteuse au point d'être téméraire et non professionnelle, ou un cas s'apparentant à un délit de fuite. Quoi qu'il en soit, des excuses sans équivoque s'avèrent nécessaires. »

Un porte-parole de CBS, Kevin Tadesco, a dit mercredi qu'il ne pouvait pas commenter la lettre pour le moment.

« Nous considérons notre enquête comme la plus approfondie jamais réalisée au sujet du dopage dans le sport du cyclisme. »

Rappelons que Tyler Hamilton, l'ancien coéquipier d'Armstrong, alléguait dans le reportage que le septuple champion du Tour de France avait ouvertement parlé de son recours à l'EPO dans sa préparation pour le Tour de France 2001.

Hamilton a ajouté qu'Armstrong lui aurait également dit que l'Union cycliste internationale (UCI) l'avait aidé à camoufler un test positif réalisé pendant le Tour de Suisse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !