•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étude alarmante sur la santé du lac Winnipeg

Des algues sur la rive du bassin sud du lac Winnipeg à l'été 2010

Des algues sur la rive du bassin sud du lac Winnipeg à l'été 2010

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une étude sur la santé du lac Winnipeg commandée par la province conclut que le lac court de grands risques si rien n'est fait pour réduire sa teneur en phosphore.

Cet excès de phosphore accélère la prolifération de l'algue bleu-vert qui prive le plan d'eau d'oxygène et produit des toxines nocives.

Le rapport de recherche, rendu public mardi, indique qu'il est nécessaire de réduire de moitié la quantité de phosphore dans les eaux du lac pour inverser la tendance et le ramener à son état d'avant 1990.

« Les niveaux de phosphore dans le lac sont maintenant pires qu'ils ne l'étaient dans le lac Érié quand les gens ont décrit ce lac comme mort », a affirmé le Dr Peter Leavitt, qui a dirigé l'étude.

« Nous sommes à un tournant et si rien n'est fait maintenant, les conséquences seront terribles. »

— Une citation de  Le Dr Peter Leavitt

Selon Environnement Canada, les problèmes que connaît le lac résulteraient du déversement dans le bassin des eaux usées des fermes et des municipalités du Manitoba, de la Saksatchewan et de l'Alberta, ainsi que des états américains limitrophes.

À la lumière de ces conclusions alarmantes, le gouvernement du Manitoba s'est engagé à prendre les mesures nécessaires pour assainir et sauver le lac Winnipeg.

« Dans les prochains jours, je vais dévoiler notre stratégie pour protéger le lac et nous assurer que les prochaines générations de Manitobains et Manitobaines puissent en profiter », a déclaré le premier ministre Greg Selinger.

Avec ses 24 500 kilomètres carrés, le lac Winnipeg vient au dixième rang des étendues d'eau douce dans le monde en termes de superficie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !