•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pierre angulaire de l'église Saint-Phillippe a été retrouvée

Chargement de l’image
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les ouvriers de l'entreprise Excavations Ovila Despins, chargée de la démolition de l'église Saint-Philippe à Trois-Rivières, ont retrouvé la pierre angulaire de l'église qui date de 1710.

Cette pierre s'ouvre et contient probablement des documents d'époques. « Je peux vous dire qu'aujourd'hui, nous sommes très heureux de voir que la pierre existait et qu'elle avait été préservée. Les historiens craignaient qu'elle soit détruite lors de la démolition. Donc, nous avons la chance d'assister à un moment historique », affirme l'abbé François Gravel de la paroisse Immaculée-Conception.

Les ouvriers chargés de la démolition recherchent cette pierre depuis quatre mois déjà.

Cette pierre est probablement le plus vieil objet de Trois-Rivières. Elle se trouvait dans la première église de la cité de Laviolette incendiée en 1908. Elle a, par la suite, été offerte lors de la construction de l'église Saint-Philippe.

Cet objet a une valeur historique très importante, car la pierre est, en quelque sorte, une boîte qui contient probablement aussi de belles découvertes. « Il y a probablement des documents d'époque. La pierre en tant que telle aussi est quelque chose en soi », indique Audrey Martel de Patrimoine Trois-Rivières.

Il faudra toutefois patienter avant de savoir ce qu'elle contient. En effet, la pierre sera remise à des archéologues. On ignore pour l'instant qui héritera de ce précieux vestige.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !