•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le visage du quartier Sainte-Cécile de Trois-Rivières change

Le quartier Sainte-Cécile de Trois-Rivières
Radio-Canada

Il y a une transformation économique et sociale de certains secteurs de Trois-Rivières. En effet, certains quartiers, dits défavorisés, changent de plus en plus de visage.

En effet, les loyers plus chers dans le quartier Sainte-Cécile incitent des locataires à traverser le pont Duplessis.

Avec le développement de Trois-Rivières sur Saint-Laurent, le visage du quartier Sainte-Cécile change. Des spéculateurs achètent et rénovent des immeubles du quartier.

La coordonnatrice du comité de logement de Trois-Rivières, Denise Vermette, explique que ça fait augmenter le coût des loyers. « Parce que s'ils refont la plomberie, l'électricité, les escaliers, les balcons, les fenêtres, c'est sûr que les personnes qui restaient là depuis 25, 30, 50 ans et qui payaient 300 $ par mois, maintenant ça va monter à 600 $ par mois! C'est un choc là. »

La hausse des loyers fait craindre une ruée vers le secteur Cap-de-la-Madeleine où les logements sont comparables, mais les loyers stables.

« À l'heure actuelle, c'est possible qu'il y ait un mouvement qui s'amorce ou ainsi de suite, c'est pour ça qu'il faut surveiller ces choses-là, de très près », croit Réal Boisvert de l'Agence de santé de la Mauricie.

Pour l'Agence, la solution réside dans la création de programmes de soutien aux résidants plus démunis du secteur. « Si on travaille de concert pour améliorer à la fois les conditions matérielles du quartier et pour favoriser les conditions de vie des personnes qui y vivent, tout va s'améliorer! »

Mauricie et Centre du Québec

Affaires municipales