•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq soldats blessés sur une base italienne de l'OTAN à Herat

Attaque des insurgés à Herat

Attaque des insurgés à Herat

Photo : AFP / Aref Karimi

Radio-Canada

Cinq soldats italiens ont été blessés dans un attentat-suicide contre le siège d'une équipe provinciale de reconstruction (EPR) de l'OTAN à Herat, principale ville de l'ouest du pays, à la frontière avec l'Iran.

Un des soldats, un capitaine, aurait été blessé grièvement dans l'assaut contre le complexe, selon le ministre italien de la Défense, Ignacio La Russa.

« Cette attaque est probablement en lien avec la conférence régionale et provinciale afghane qui se tiendra au cours des prochains jours. C'est de toute évidence une tentative pour mettre des obstacles à la normalisation de la région et provoquer la terreur dans la population. En effet, ils n'ont pas attaqué une base militaire, mais un centre pour la reconstruction », a déclaré le ministre La Russa au quotidien italien Il corriere della sera.

Une seconde attaque, survenue à une intersection achalandée du centre-ville d'Herat, a fait au moins quatre morts et plusieurs blessés.

Ni l'OTAN, ni les autorités afghanes n'ont pour l'instant publié de bilan.

Le directeur provincial de la santé, Ghulam Sayed Rashid, affirme que quatre enfants et une femme sont au nombre des blessés.

Les attaques ont été revendiquées par les talibans.

« Nos moudjahidines sont à l'oeuvre dans l'opération à Herat. Il y a eu des explosions à l'intérieur du complexe de l'EPR ainsi qu'à l'extérieur », a déclaré un de leurs porte-parole joint par l'AFP, Qari Yousuf Ahmadi.

L'Afghanistan compte 28 équipes provinciales de reconstruction, qui sont réparties dans tout le pays. Composées de civils et de militaires, elles sont chargées de mener des projets de développement et de reconstruction.

L'équipe de la province d'Herat relève de l'armée italienne, qui participe à la mission de la Force internationale d'assistance à la sécurité de l'OTAN en Afghanistan.

Herat est l'une des sept zones pour lesquelles « la pleine responsabilité de la sécurité » doit être transmise aux forces afghanes par les forces internationales cet été, dans le cadre du processus de transition qui se terminera à la fin de 2014.

Longtemps épargnée par les violences, des kamikazes y ont attaqué la représentation locale de l'ONU en octobre 2010, blessant trois gardes.

Sur les quelque 130 000 soldats déployés en Afghanistan, 3800 sont italiens et les deux tiers, américains.

Avec les informations de Agence France-Presse, Reuters, BBC, et Il corriere della sera

International