•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bureau de Jean Charest intervient dans les sondages en ligne

Édifice du parlement
Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À la suite d'un sondage en ligne dont les résultats étaient défavorables au gouvernement, le bureau du premier ministre aurait invité une liste de contacts à se prononcer pour changer la tendance, selon Cyberpresse.

Une adjointe aux communications du bureau du premier ministre a envoyé un courriel à une liste de personnes pour leur demander de participer au sondage du journal qui demandait aux gens s'ils croyaient que le gouvernement pouvait réduire les listes d'attente. Dans son bref courriel, elle demande aux gens : « Allez répondre S.V.P., le non domine...Merci! »

Questionné sur le sujet, le premier ministre Charest a dit qu'il n'était pas au courant de cette pratique. Un attaché de presse, Hugo d'Amours, a déclaré lui qu'il s'agissait d'une initiative personnelle de l‘adjointe, et que c'était une bonne chose d'inciter les gens à participer au débat public.

Le responsable du sondage au journal La Presse a déclaré de son côté qu'il avait déjà observé des changements soudains de tendance « difficilement explicables dans les sondages qui concernaient le gouvernement Charest ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !