•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pêcheurs exigent un nouveau partage du flétan

Keith Ashfield

Keith Ashfield (archives).

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un groupe de pêcheurs à Terre-Neuve qui dénonce la répartition du quota de flétan espère que le nouveau ministre des Pêches et des Océans du Canada, Keith Ashfield, change la donne d'ici une semaine.

Ces pêcheurs ont occupé les bureaux du ministère à Corner Brook pendant deux jours cette semaine. Ils provenaient de toute la côte ouest de Terre-Neuve et même du Labrador.

L'un d'entre eux, Conway Caines, a expliqué que la part du gâteau des pêcheurs terre-neuviens diminue de plus en plus, ce qui rend leur métier de moins en moins rentable.

Ces manifestants déplorent de récents changements apportés par Pêches et Océans Canada aux quotas de flétan dans le golfe du Saint-Laurent. Ils soulignent que les pêcheurs des Maritimes et ceux du Québec ont des quotas beaucoup plus élevés que les leurs.

Les pêcheurs terre-neuviens trouvent injuste, par exemple, que la part du Québec augmente trois fois plus que celle de leur province.

Jason Spingle, du syndicat des pêcheurs de Terre-Neuve, précise qu'il n'en veut pas aux pêcheurs des autres provinces. Il s'en prend plutôt au gouvernement fédéral. Il affirme que les pêcheurs sont acculés au pied du mur, qu'ils n'en peuvent plus d'être ignorés par Ottawa.

Après ce mouvement de protestation, le ministre Keith Ashfield leur a finalement promis une réunion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie