•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre désaveu pour Armstrong

Lance Armstrong

Lance Armstrong

Photo : AFP / Lionel Bonaventure

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Lance Armstrong reçoit une autre fronde d'un ancien coéquipier. Après Tyler Hamilton, c'est au tour de George Hincapie d'ajouter sa voix.

Hincapie a déclaré en cour fédérale américaine qu'il avait vu Armstrong utiliser des produits dopants.

C'est ce qui a été rapporté par l'émission phare 60 minutes, vendredi, dans un segment qui lui a été accordé aux nouvelles de CBS.

La veille, 60 minutes avait diffusé une entrevue de Hamilton, où Armstrong avait aussi été passablement écorché. L'émission complète sur le cas Armstrong sera diffusée dimanche.

Contrairement à Hamilton, Hincapie n'a pas participé à l'émission 60 minutes. Il a refusé les demandes d'entrevue. Il n'a pas non plus voulu commenter les révélations de 60 minutes en marge du Tour de Californie, auquel il participe.

Selon 60 minutes, Hincapie a dit sous serment qu'Armstrong et lui s'approvisionnaient en EPO et qu'ils avaient évoqué la possibilité d'utiliser de la testostérone pour préparer des courses.

Ces nouvelles révélations d'Hincapie peuvent surprendre dans la mesure où le coureur a souvent été décrit comme étant très fidèle à Armstrong, qu'il a épaulé avec US Postal au cours de ses sept victoires au Tour de France. Le Texan a même déjà dit qu'il le voyait comme un frère.

Ce désaveu d'Hincapie est le dernier d'une longue liste d'anciens coéquipiers. Avant Hamilton, c'était Floyd Landis, autre coureur américain déchu pour dopage.

Armstrong, imbattable au Tour de France de 1999 à 2005, a toujours rejeté en bloc les accusations de dopage. Mais il refuse de commenter les attaques qui lui sont dirigées, laissant la parole à ses avocats.

À ce jour, le Texan, retraité depuis février, n'a jamais été déclaré positif dans des tests antidopage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !