•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Pouzza Fest : punk, poutine et pizza pendant trois jours

Pouzza Fest
Photo: Pouzza Fest
Radio-Canada

Un nouveau festival démarre en trombe vendredi soir à Montréal : le Pouzza Fest. Au cours de la longue fin de semaine, plus de 120 groupes de musique punk rock en provenance du Québec, du Canada, des États-Unis et de l'Europe débarquent en ville dans un esprit communautaire et festif.

Pourquoi Pouzza? Selon Hugo Mudie, le fondateur de l'évènement, la poutine et la pizza sont « les deux bouffes les plus grasses. Je voulais que ça donne le feeling de se bourrer la face de punk rock pendant trois jours ». Ce qui explique la grande quantité de groupes et la diversité des styles que l'on pourra entendre.

Hugo Mudie a été inspiré par le FEST de Gainsville aux États-Unis, un incontournable de la scène punk rock. « Ce serait vraiment cool que quelqu'un fasse la même chose à Montréal », dit-il.

Hugo Mudie, fondateur du Pouzza FestHugo Mudie, fondateur du Pouzza Fest Photo : Pouzza Fest

En plus de diriger l'évènement, Mudie est le chanteur du groupe montréalais The Saintes Catherines. Un groupe qui a connu, au cours des douze dernières années, « neuf batteurs différents, cinq guitaristes, et quatre bassistes », peut-on lire dans la programmation du festival. « Certains appellent cela de la persévérance, d'autres de l'acharnement », ajoute-t-on.

Deux qualités qui seront nécessaires pour assurer la pérennité d'un festival qui fonctionne volontairement sans subvention. « Aucune subvention pour mon festival. On compte sur les gens qui se pointent pour faire notre argent », avoue Hugo Mudie, qui tient à ce que l'évènement reste modeste. « Je ne pense pas que dans dix ans ça va être rendu plus large. Je veux continuer dans ce créneau là », affirme-t-il, spécifiant que la programmation est volontairement « précise » et qu'il n'entend pas « diverger de cela ».

Le but avoué du Pouzza Fest est de faire des découvertes, mais les organisateurs veulent avant tout que les gens s'amusent et qu'ils « oublient qu'ils auront à travailler le mardi ». Car de l'aveu même du festival, l'évènement est un « prétexte » pour réunir des amis et des passionnés de punk rock.

Les « bands » invités portent tous des noms inspirants, tels Crash ton rock, Les Guénilles, Femme Accident, The Queers ou encore Panick Attack.

Le Pouzza Fest se tient au centre-ville de Montréal sur quatre scènes différentes, soit aux Foufounes électriques, à l'Absynthe, aux Katacombes et à l'Underworld.

Grand Montréal

Arts