•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les feux ont détruit 374 maisons à Slave Lake

Une carte des maisons détruites ou endommagées à Slave Lake a été diffusée jeudi.

Une carte des maisons détruites ou endommagées à Slave Lake a été diffusée jeudi.

Photo : Gouvernement de l'Albeta

Radio-Canada

Le gouvernement albertain a dénombré 374 maisons détruites et 52 autres endommagées par les flammes à Slave Lake.

La municipalité située à 250 km d'Edmonton a été évacuée dimanche dernier lorsque les forts vents ont poussé les flammes vers les maisons. L'incendie de forêt a détruit 30 % de la ville, dont l'hôtel de ville, l'école secondaire et une station de radio locale.

La population avait critiqué mardi le manque de communication de la Ville. La mairesse, Karina Pillay-Kinnee, a répondu à leur demande jeudi en diffusant les cartes des zones détruites ou endommagées par les incendies.

Dans l'arrondissement municipal de Lesser Slave River, près de Slave Lake, 59 résidences ont été détruites et 32 autres ont été endommagées.

Le premier ministre canadien, Stephen Harper, visitera Slave Lake vendredi en compagnie de son homologue provincial Ed Stelmach.

La situation s'améliore.

Le ministère du Développement durable a informé que 70 feux brûlent encore en Alberta, dont 19 ne sont toujours pas maîtrisés. La plupart des incendies sont concentrés dans la région de Slave Lake, où 14 feux ne sont pas maîtrisés.

Les risques d'incendie sont encore très élevés dans cette municipalité. Les 7000 résidents évacués devront attendre plusieurs jours, voire des semaines, avant de pouvoir rentrer chez eux, a informé jeudi matin le ministre des Affaires municipales, Hector Goudreau.

Les résidents sont hébergés dans trois refuges installés à Athabasca, Westlock et Edmonton.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique