•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une épidémie d'herpès force l'annulation du rodéo de High River

Le Little Britches Rodeo de High River est annulé pour la première fois en 53 ans d'histoire.

Le Little Britches Rodeo de High River est annulé pour la première fois en 53 ans d'histoire.

Radio-Canada

Le rodéo annuel de High River, en Alberta, est annulé en raison d'une maladie respiratoire contagieuse qui affecte les chevaux.

C'est la première fois en 53 ans d'existence que le Little Britches Rodeo, qui devait se tenir lundi prochain, est annulé.

La société agricole de High River a fermé ses installations mercredi pour une période de 21 jours en raison d'épidémie d'herpès équin, aussi appelé EHV-1, qui se propage entre les animaux. À Calgary, quatre chevaux ont été infectés.

Le virus ne présente aucun danger pour l'être humain, mais la maladie, qui s'attaque au système nerveux et respiratoire des bêtes, est extrêmement contagieuse chez les chevaux, les alpagas et les lamas.

Autres annulations

D'autres événements ont également été annulés à Strathmore, Okotoks et Nanton. Au moins quatre cas ont été détectés à Calgary, ce qui a forcé le report d'une compétition à Claresholm la semaine dernière.

La maladie menace aussi la prochaine édition du Stampede, qui se tiendra du 8 au 17 juillet, affirme le vétérinaire spécialisé en médecine équine de l'Université de Calgary, Renaud Leguillette.

« Les organisateurs [du Stampede] sont au courant de l'épidémie et ils consultent présentement les vétérinaires. Ils attendent de voir quelle sera l'ampleur de la maladie. Elle peut se développer très vite ou diminuer rapidement », explique M. Leguillette.

Au moins 17 chevaux ont été infectés en Idaho, en Utah, au Colorado, en Californie, dans l'État de Washington, en Colombie-Britannique et au Alberta. Au moins trois animaux en sont morts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Justice et faits divers