•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier oral pour les villes candidates

Annecy 2018

Annecy 2018

Photo : AFP / Jean-Pierre Clatot

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les trois villes candidates à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver de 2018 ont plaidé leur cause, mercredi, à Lausanne, lors d'un dernier grand oral.

Devant 88 membres du Comité international olympique (CIO), les représentants des candidatures de Pyeongchang (Corée du Sud), de Munich (Allemagne) et d'Annecy (France) ont eu 45 minutes pour présenter leur dossier, suivies de 45 minutes de questions et réponses.

Cette dernière séance d'information, qui s'est tenue à huis clos, intervient à un mois et demi du vote final. Ce scrutin secret pour choisir la ville organisatrice de 2018 aura lieu le 6 juillet, à Durban, en Afrique du Sud.

Pyeongchang est favori

Selon les dernières estimations, Pyeongchang, qui présente sa candidature pour la troisième fois, fait figure de favorite en raison d'un dossier technique très solide. La commission d'évaluation du CIO, qui a rendu son rapport la semaine dernière, n'a reproché que de légers détails à la ville asiatique.

Munich, qui a déjà accueilli les Jeux de 1972, est considéré comme son principal rival. Si la cité bavaroise est retenue, elle deviendrait la première ville à tenir des Jeux d'été et d'hiver.

La station de ski française d'Annecy apparaît à la traîne dans la course à la candidature. Le rapport de la commission d'évaluation a notamment jugé que la dispersion des lieux d'hébergement pourrait créer des difficultés de transport et de longs temps de trajet.

Le triple champion olympique français de ski alpin Jean-Claude Killy se veut toutefois optimiste.

« La légèreté des questions montre que nous n'avons pas de problème majeur. La proposition que nous avons présentée aujourd'hui est comparable avec les deux autres candidates », a déclaré l'ancien sportif après les 90 minutes de huis clos.

Les membres du CIO vont visiter jeudi les salles d'exposition des trois villes candidates.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !