•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plusieurs propriétaires aux prises avec les fourmis charpentières

Fourmis charpentières
Plusieurs propriétaires sont au prise avec des problèmes d'infestation de fourmis charpentières dans leurs maisons.
Radio-Canada

De plus en plus de propriétaires de la région de Québec sont aux prises avec des problèmes d'infestation de fourmis charpentières dans leurs maisons. Le problème n'est pas nouveau, mais il s'est accru depuis quatre ans dans la région.

Cette année, la majorité des plaintes provient des quartiers Limoilou à Québec et des Bocages à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Samuel Genest de l'entreprise Abat extermination mentionne que les experts exterminateurs sont débordés. « Ça fait quand même quatre ans qu'on déborde. Du 15 mars à la fin août, on a des clients tant qu'on veut », indique-t-il.

Selon lui, l'instabilité des conditions météorologiques est responsable de l'accroissement du phénomène. Les nombreuses pluies notamment peuvent rendre les sols instables et inhospitaliers aux fourmis, qui vont trouver refuge dans les maisons. « Elles [les fourmis] cherchent la stabilité, la protection que donnent nos maisons. Donc, c'est sûr que ça n'ira pas en s'améliorant avec les années malheureusement », dit-il.

Il souligne que le problème une fois détecté doit être réglé rapidement. Ces fourmis font leur nid dans le bois humide et peuvent endommager les structures des maisons.

L'extermination de fourmis charpentières exige un traitement sévère qui doit être appliqué partout dans la maison et même à l'extérieur. Le travail fait par des experts peut facilement atteindre 1000 $ pour une durabilité de deux ans.

Les propriétaires peuvent aussi fabriquer leurs propres pièges à l'aide d'acide borique, mais il leur faudra alors quelques semaines avant qu'ils puissent se débarrasser des fourmis indésirables.

Québec

Environnement