•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Orignaux malmenés par les tiques

Orignal

(archives)

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Trois orignaux morts ou très mal en point ont été découverts dans un secteur boisé, à Saint-Simon, au Nouveau-Brunswick, au cours des derniers jours.

Deux de ces orignaux étaient morts. Le troisième a dû être abattu par des agents du ministère des Ressources naturelles.

Ces bêtes ont été victimes de tiques, des parasites qui peuvent leur enlever plusieurs litres de sang, particulièrement pendant les mois de mars et d'avril.

Selon Gérald Richardson, du ministère des Ressources naturelles, les chasseurs n'ont pas à s'inquiéter de la qualité de la viande des orignaux qui survivent à la voracité des tiques.

« Ça n'affecte pas la viande même. Ça ne la met pas mauvaise à consommer. C'est seulement l'apparence de la bête à ce moment-ci de la saison, le printemps, normalement. On voit beaucoup le monde nous dire que les orignaux ne sont pas beaux en ce moment », explique M. Richardson.

Gérald Richardson ajoute que la tique ne nuit qu'au pelage des orignaux.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Acadie