•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'industrie forestière ne serait pas au bout de ses peines

Scierie

(archives)

Radio-Canada

La crise forestière dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean serait loin d'être terminée. Des centaines d'autres pertes d'emplois pourraient être annoncées dans les prochains mois, rapporte Le Quotidien dans son édition de samedi.

Selon le journal de Chicoutimi, la Direction régionale du ministère du Développement économique a réuni une sorte de cellule de crise la semaine dernière à Jonquière.

Le Quotidien ajoute que des rumeurs circulent depuis quelques semaines quant à d'éventuelles fermetures de scieries en raison de la chute des prix sur le marché américain.

Déjà, Arbec, qui produit du bois d'oeuvre de résineux, a interrompu ses opérations de sciage pour au moins trois semaines à son usine de l'Ascension, une période qui pourrait se prolonger. Selon le journal, la société a confirmé à ses sous sous-traitants que le travail ne reprendrait pas en forêt avant juillet.

L'industrie forestière de la région réclame de Québec une aide immédiate pour que soient évitées d'autres fermetures temporaires et définitives, précise Le Quotidien.

Industrie forestière

Économie