•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Roc Pointe à St-Nicolas : des citoyens veulent un référendum

Des citoyens se mobilisent contre le projet de développement Roc Pointe à Lévis.

Des citoyens se mobilisent contre le projet de développement Roc Pointe à Lévis.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2011 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À Lévis, des citoyens du secteur de Saint-Nicolas se mobilisent contre le projet domiciliaire Roc Pointe, qui prévoit la construction de plus de 1300 logements dans un secteur boisé.

Ces résidents tentent de recueillir par écrit un maximum d'appuis d'ici le 20 mai.

Les citoyens estiment qu'il faudrait recueillir 188 signatures pour forcer la tenue d'un référendum sur le projet.

Ils se disent inquiets des conséquences du projet Roc Pointe sur l'environnement, la circulation et la qualité de vie des résidents.

Les quelque 1300 unités d'habitation seront construites derrière le quartier de Gilles Guérard. Même si ce dernier ne peut pas signer le registre, parce qu'il habite à l'extérieur de la zone désignée, il incite ceux qui le peuvent à le signer.

« C'est décevant de réaliser qu'habitant le chemin Trottier, une rue contiguë à un développement où l'écran rocheux va être dynamité et où nos eaux souterraines risquent d'être affectées, la Ville nous dise : "Ben, vous n'êtes pas concernés par ça" », déplore-t-il.

De son côté, la Ville de Lévis répond que le projet pourrait être modifié, mais jamais abandonné. L'administration municipale estime le projet conforme aux objectifs de densification fixés par le ministère des Affaires municipales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !