•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout est en place pour le retour de la Fabuleuse histoire d'un royaume

La Fabuleuse histoire d'un royaume
(archives)
Radio-Canada

Les artisans de la Fabuleuse histoire d'un royaume préparent une nouvelle version améliorée du spectacle qui sera présenté du 9 juillet au 20 août.

Vingt-quatre représentations sont prévues et les organisateurs sont sûrs de faire revenir les spectateurs après quelques années plutôt difficiles.

Le retour de la Fabuleuse histoire d'un royaume survient après que le spectacle Les Aventures d'un Flo, d'une durée de quatre ans, ait laissé un déficit que la Ville de Saguenay va éponger.

Le directeur artistique, Louis Wauthier, travaille à rafraîchir le concept afin d'attirer de nouveaux spectateurs. « On a dépoussiéré, poli, peaufiné les pas, rafraîchit les costumes et on en a conçu de nouveau », explique-t-il.

Partenariat

Les organisateurs de la Fabuleuse histoire d'un royaume se sont associés au réseau de résidences pour personnes âgées Allegro, qui promet d'amener par autobus plus de 1200 personnes des quatre coins du Québec.

Le président du conseil d'administration du Théâtre du palais municipal de l'arrondissement de La Baie, Marc-André Gagnon, croit que le partenariat permettra de faire connaître le spectacle. « Les personnes âgées, particulièrement dans ces réseaux, ont toutes des familles, des enfants, des petits-enfants », ajoute-t-il.

Budget

Le président du conseil d'administration du Théâtre du palais municipal croit par ailleurs qu'il sera possible de terminer l'année sans déficit.

Le budget de la Fabuleuse histoire d'un royaume s'élève à 1,2 million de dollars.

Selon Marc-André Gagnon, le spectacle doit attirer au moins 25 000 spectateurs et a besoin d'une importante aide financière du gouvernement du Québec. Actuellement, trois spectacles à grand déploiement partagent une enveloppe de 50 000 $. « Par rapport à ce qui se donne ailleurs, ça prendrait un investissement de l'État de 200 000 $ », mentionne-t-il.

Saguenay–Lac-St-Jean

Arts de la scène