•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une centrale nucléaire japonaise suspend ses activités

Employé dans la centrale nucléaire de Fukushima

Employé dans la centrale nucléaire de Fukushima

Photo : AFP / Tokyo Electric Power Co

Radio-Canada

L'exploitant d'une centrale nucléaire au centre du Japon a annoncé l'arrêt temporaire de ses réacteurs, à la demande du gouvernement.

La centrale d'Hamaoka est située au bord du Pacifique, à 200 kilomètres au sud-ouest de Tokyo. Les experts estiment à 87 % les risques que survienne un séisme d'au moins 8 de magnitude dans cette zone d'ici trente ans.

Selon le gouvernement, la centrale pourrait être remise en marche lorsque le mur anti-tsunami aura été construit et que plusieurs mesures sécuritaires supplémentaires auront été mises en place.

Environ 80 000 personnes vivent dans un rayon de 10 kilomètres de la centrale de Hamaoka.

La demande du gouvernement s'inscrit dans une vaste campagne de réévaluation de la vulnérabilité des 54 réacteurs du pays.

Le 11 mars dernier, un séisme de magnitude 9 et un tsunami ont fortement endommagé la centrale de Fukushima-Daiichi, entraînant la plus grave catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl en 1986.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

International