•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ballesteros rend l'âme

Severiano Ballesteros

Severiano Ballesteros

Photo : La Presse canadienne / AP/Scott Heppell

Radio-Canada

Le monde du golf est en deuil. L'Espagnol Severiano Ballesteros est décédé d'un cancer du cerveau, samedi. Il avait 54 ans.

Ballesteros avait subi quatre opérations depuis 2008 pour éliminer une tumeur cérébrale. Il a rendu l'âme en matinée à sa résidence de Pedrena, dans le nord-ouest de l'Espagne.

Les funérailles seront tenues à Pedrena, mercredi.

Considéré comme le meilleur joueur européen de l'histoire, Ballesteros a beaucoup contribué à mieux faire connaître le golf à l'extérieur de ses frontières traditionnelles américaines.

Joueur d'une grande élégance, il possède un palmarès impressionnant, avec cinq titres majeurs : trois à l'Omnium britannique (1979, 1984 et 1988) et deux au Masters (1980 et 1983).

Il s'est aussi illustré en Coupe Ryder (20 points en 37 matchs contre les États-Unis) en formant une des paires les plus célèbres avec son compatriote José María Olazábal.

Il a pris sa retraite en juillet 2007.

« L'Amérique a eu Jack Nicklaus et Arnold Palmer. Seve était notre Arnold Palmer et notre Jack Nicklaus à lui seul », a commenté l'Écossais Bernard Gallacher, qui a agi comme capitaine à la Coupe Ryder à l'époque de Ballesteros.

L'icône actuelle du golf, l'Américain Tiger Woods, s'est dite attristée par la nouvelle. « Sa créativité et son inventivité sur le terrain ne seront peut-être jamais surpassées. Sa mort est survenue beaucoup trop tôt », a indiqué Woods sur son compte Twitter.

Golf

Sports